mme Lemazurierlapins angoraélevage de lapins angoraproductions en angoradeux de mes petites filles en angora

 

 

Je vous emmène aujourd'hui chez Mr et Mme LEMAZURIER qui tiennent à Douvres dans le calvados (près des plages du débarquement) un élevage familial de lapins angora : 

 

LA DEMARCHE D'EVELYNE LEMAZURIER :

 

Il y a 15 ans déjà, à l'occasion d'une reconversion professionnelle, elle s'est lancée à corps perdu dans cette activité qui la passionne : l'élevage des lapins angora.

Grande tricoteuse et amoureuse des animaux, elle a tout appris de cette activité avec l'aide d'autres éleveurs, de livres, de vétérinaires et de son mari.

Il y a déjà un "gros" travail d'élévage à proprement parler : nourrissage avec des granulés adaptés, changements de litière (paille) très fréquents (la laine sera filée sans être lavée, le lapin doit toujours être impeccable), soins vétérinaires (vaccins...) réguliers, puis ensuite l'épilation, le tri des poils (suivant qu'ils viennent du dos ou du ventre l'usage sera différent), l'envoi à la filature des toisons et ensuite réception des pelotes vendues directement aux tricoteuses ou tricotées par mme Lemazurier sous forme de pulls, gants, écharpes, bonnets...

Il y a actuellemnt une trentaine de lapins et des naissances sont prévues. Un certain nombre de cages sont aussi occupées par des lapins en vacances, des lapins perdus et de beaux spécimens d'autres races (Ah, le Géant des Flandres...).

Tous ont des noms : Panpan, Gwendolyne, Kikou... et sont réunis dans un bâtiment bien protecteur des vents et du froid l'hiver.

 

LE LAPIN ANGORA :

 

Le lapin angora est un animal tout blanc aux longs poils avec les yeux rouges. Il a été dé&couvert par un anglais nommé Mortimer qui le surnomma le lapin à tignasse de Turquie. L'élevage est établi en France dès la fin du XVIIIème siècle, puis, en Normandie, à la fin du XIXème .

Le premier élevage français fut créé par M. Lard en 1840 à Saint-Innocent, localité proche d'Aix-les-Bains. C'était un produit de luxe réservé à la haute société et recommandé aux rhumatisants.

Le lapin angora est une bête fragile, facilement stressée, c'est pourquoi ils sont apprivoisés dès la sortie du nid : pour favoriser les saillies il faut 16 heures de lumière par jour, la mère porte 30 à 31 jours et les élève pendant 1 mois 1/2 à 2 mois, ensuite dès le sevrage les couvées sont séparées en deux puis deux par deux et quand ils sont plus grands ils sont chacun dans leur cage.

Et, pour les âmes sensibles dont je suis, ces lapins meurent de leur "belle" mort, à l'âge de 5 à 6 ans : pas de terrine de lapin, pas de civet !

 

L'EPILATION :

 

La première épilation d'un lapin angora se fait à l'âge de 2 mois puis à 5 mois, on ne leur enlève alors pas tout leur poil, seulement l'excédent. L'épilation complète ne se fait qu'à l'âge de 8 mois.

Quand il est adulte, on l'épile tous les 100 jours et il donne environ 250 à 300 grammes de poils (c'est-à-dire 10 à 12 pelotes).

L'opération se fait naturellement et en douceur, si nécessaire le lapin épilé peut se réchauffer sous une lampe. On le voit, c'est beaucoup de soins.

L'épilation est absolument nécessaire car autrement le lapin s'enlève lui-même les poils, il les avale, ce qui lui encombre l'estomac et le fait mourir.

Par an un lapin produit 1 kilo de poils soit environ 40 pelotes sachant que pour un pull femme, taille 38, il faut 10 à 12 pelotes : on est loin de la production de masse !

 

LA FABRICATION DE LA LAINE :

 

Les poils recueillis sont expédiés dans une filature artisanale près de Limoges (il n'y en a que 2 en france) où ils sont peignés,filés, teints et mis en pelotes.  il existe une multitude de teintes toutes plus attirantes les unes que les autres.

Lors de la visite, une video vous montre ces étapes avec toutes explications.

La laine ainsi filée se tricote avec des aiguilles n° 4, elle est souple et donc facile à tricoter.

J'avais un préjugé contre la laine angora car j'avais acheté un pull tout fait qui n'a jamais arrêté de m'inonder de poils perdus, j'ai dû m'en séparer, mais en fait dans ce cas, il s'agit d'une production d'extrême-orient où les toisons sont tondues et non épilées : j'ai testé cette laine traditionnelle française et, effectivement le tricot ne se répand pas en poils perdus. Vous n'avez aucune crainte à avoir.

 

COORDONNÉES :

 

Si vous désirez visiter l'élevage, c'est sur rendez-vous et c'est gratuit et sans obligation d'achat. Mme Lemazurier tricote des pulls sur commande et propose sur place : pulls, écharpes, bonnets, ponchos... tous fait-main et fait-maison ainsi que toute la laine en pelotes dans un grand choix de couleurs.

On peut se procurer aussi ces produits par correspondance.

Voici ses cooordonnées :

 

Angora Style - Evelyne Lemazurier

Route de Bény. 14 440 Douvres-la-Délivrande     (15 km de Caen)

02 31 37 63 00

06 87 07 17 48

angorastyle@gmail.com