l'aiguille en fête

Récemment vient de se tenir à Paris le salon "L'aiguille en fête" à la porte de versailles.

Le dimanche matin il y avait du monde mais pas trop, c'était agréable, d'ailleurs les organisateurs ont maintenant prévu plus d'espace, plus d'aires de repos pour les petites dames un brin épuisées par les emplettes (dans mon genre).

Bref côté organisation c'est mieux.

On y a vu plus de dentelles, pas mal de patchwork, de la broderie franchement experte (peut-être moins de points comptés), de plus en plus de laines : mohairs, teintes raffinées, pures laines... Une merveille.

Par contre rien, mais vraiment rien de ces livres, objets pratiques (gabaris, fers à repasser innovants, accessoires variés...) qui permettent de faire du patchwork "rapide" comme on trouve si facilement aux Etats-Junis et sur les videos de you tube (et dont je rafolle). Même les grandes marques, toutes présentes, de machines à coudre et à broder n'avaient en démonstrations aucune machine -brodeuse en marche ni grand chose comme ouvrages réalisés à la machine en exposition. Pas grand chose voir presque rien de ces livres américains qui proposent de formidables techniques broderie/patchwork/all in-the-hoop... ce n'est pas tendance, dommage...

Manifestement en France, les ouvrages sont beaux, très raffinés, vraiment le top, mais ... interminables. Minutie voir maniaquerie sont au rendez-vous, et découragent sûrement pas mal de débutant(e)s : pas étonnant si à l'opposé règne la mode des objets vite-faits un peu toujours les mêmes. Perso, j'aime bien regarder du côté des machines et autres instruments innovants qui répondent à mon impatience et à un goût prononcé de l'innovation et du changement et qui permettent un certain niveau de complexité et de créativité

La photo qui illustre cet article est un clin d'oeil à un grand gaillard, genre armoire à glace-écossais, qui expliquait avec force enthousiasme les mystères et les bonheurs du crochet à un public attentif, du genre le travail du fil c'est joyeux et tout sauf ringard.

Un autre point m'a particulièrement impressionné c'est le vaste espace consacré à l'exposition de créateurs dans le domaine textile.

J'ai retenu dans ce choix très intéressant de créateurs le travail de brodeuses du nord-est de l'angleterre travail qui m'a époustouflé et qui fait l'objet de l'article suivant.