tunique jerseyt-shirt jerseylivre surjeteuse beneytoutLe printemps se fait attendre, il pleut,il pleut... J'en ai profité, ne pouvant rien faire au jardin, pour me coudre vite-fait des vêtements pour l'été qui finira bien par venir,

- une tunique dans un coupon de jersey de viscose que j'avais depuis au moins 10 ans dans mes placards. Le patron vient du magazine "COUTURE DIANA n°63, en taille 44. 

La petite "fleur" au décolleté est un bouton vintage monté sur un yo-yo fabriqué avec le dispositif Clover (taille Large) dans un morceau de doublure.

Pour coudre ce jersey, j'ai utilisé la surjeteuse (point 4 fils classique) et la recouvreuse (point 2 aiguilles rapprochées).

L'étape difficile, voir aléatoire pour moi, est la bordure d'encolure : cela a tendance à bailler terriblement.

Comme toujours ma référence, pour l'utilisation rationnelle de ces machines, est le livre de Christelle Beneytout et Sandra Guernier :         

Livre absolument indispensable, bien fait et très complet, qui booste vos capacités et vous permet d'utiliser surjeteuse et recouvreuse au mieux de leurs performances, en particulier pour tous les tissus-maille qui sans cela sont un peu désespérants: jolis, pas chers, actuels mais sans surjeteuse on ne pas en faire grand chose. C'est aussi extr^ement rapide.

Le point intéressant de cette coupe est la pince de poitrine dissimulée par le motif qui permet à cette tunique d'avoir de l'aisance sans faire "sac". Les manches, taillées à même le buste sont un simple prolongement de l'épaule.

- un T-shirt toujours en jersey et en viscose (ce tissu est très frais à porter et d'un beau tombé) , mêmes techniques que pour la tunique (surjeteuse...) : là l'encolure s'est mise à bailler et j'ai rattrapé le coup (?) en faisant deux petits plis marqués par un bouton. ce modèle aux manches raglan est issu du n° 30 de "HELENA COUTURE".             .

Les deux hauts sont ourlés en bas d'un point roulotté à la surjeteuse.

Voilà je suis prête pour l'arrivée du printemps !!!